Le bureau central de tarification

Le bureau Central de Tarification Automobile BCT A est dédié exclusivement aux assurés qui n’ont pas trouvé de police d’assurance suite à leur résiliation et qui trouvent des difficultés à être accepté en tant que conducteur résilié. Ce bureau est composé principalement  de représentants de l’assujetti d’assurance.

Il paraît évident de savoir que c’est toujours vous qui choisissez l’assureur auprès duquel vous souhaitez vous assurer.

Pourquoi recourir au Bureau Central de Tarification ?

BCT

Ce bureau a pour objectif de venir en aide aux assurés qui n’ont pas le droit de souscrire à une option majeure à savoir «  l’option catastrophes naturelles » alors qu’il a déjà fait la demande. Cette garantie englobe plusieurs types de dommages, à savoir les glissements de terrains, les inondations, …

Dans ces cas de figure, l’assureur peut être indemnisé par les dommages causés. Pourtant, dans  la plupart des cas, un assureur ne peut s’opposer à la garantie «  catastrophe naturelle » sauf si le véhicule se trouve dans une zone  non couverte par la compagnie d’assurance.

Cette garantie est généralement incluse dans les polices d’assurance multirisque.

Le Bureau Central de Tarification Automobile est disposé à aider l’assuré. Pour saisir les experts, l’assuré a l’obligation d’écrire un courrier ou il doit mentionner le nom de l’assuré, ainsi que les motifs de refus. L’assuré reçoit un courrier par lettre recommandée avec accusé de réception. Dans le cas où l’assureur aurait dû accepter cette garantie, le BCT transmet un courrier à l’assuré dans lequel il va obliger l’assureur à couvrir l’assuré contre les dommages causés par les catastrophes naturelles.

Pour que tout soit conforme aux procédures de saisine, l’assuré dispose de 15 jours à compter du jour du refus pour saisir le bureau central de tarification.

A propos de suroto.org