Résilier son contrat d’assurance automobile

Vous avez décidé de changer d’assurance auto car votre contrat actuel ne correspond plus à vos besoins et que vous avez trouvé l’offre idéal ailleurs ? Notre site vous guide durant les différentes étapes de la démarche de résiliation de votre assurance auto.

En effet, tout contrat est régi par certaines exigences et règles qu’il est nécessaire de prendre en considération afin d’éviter de payer une année supplémentaire de cotisations.

La règle générale de résiliation de l’assurance auto

assurance auto

La signature de tout contrat assurance auto est valable pour une année entière, il est donc impossible de mettre fin au contrat avant la date de son anniversaire. En principe, il est recommandé de respecter un préavis de deux mois avant la date d’échéance pour l’envoie de votre demande de résiliation. Toutefois, il existe des situations qui ne nécessitent pas que vous attendiez l’arrivée à terme du contrat pour procéder à la résiliation. On parle notamment du cas de déménagement ou encore de la vente ou destruction du véhicule.

Les avancées de la loi Châtel pour la résiliation des contrats d’assurance auto

Pour simplifier encore plus la procédure de résiliation, la loi châtel intervient afin d’imposer aux assureurs de prévenir leurs assurés afin d’éviter la tacite reconduction des contrats d’assurance. L’assuré de ce fait n’est plus dans l’obligation de mémoriser la date anniversaire de son contrat s’il a l’intention de le résilier. En effet, la loi Châtel, entrée en vigueur en 2008, oblige tout assureur d’aviser son assuré de la date limite de résiliation avant 15 jours au minimum. Au cas où, vous ne recevez aucune lettre de rappel de la part de votre compagnie d’assurance, vous êtes en droit de résilier votre contrat à n’importe quel moment et sans pénalité à compter de la date prévue de reconduction.

A propos de suroto.org