Trouver une assurance auto pour résilié

La quête d’une police d’assurance pour un conducteur qui a été résilié par son ancien assureur est plus compliquée comparé à un autre conducteur. Ce dernier ne peut fuir la surprime appliqué par le nouvel assureur à cause du niveau de risque élevé qu’il représente désormais.
Assurance auto résilié
On retrouve de plus en plus de compagnies d’assurance qui proposent des offres dédiées exclusivement aux conducteurs résiliés. Ces dernières se démarquent par leurs tarifs relativement réduits ainsi que des formules d’assurance en adéquation à leur profil, leur véhicule ainsi que leur coefficient bonus-malus. Le tout est de dénicher au minimum une assurance auto au tiers.
Afin d’avoir une large visibilité sur ces offres, il convient de favoriser l’utilisation d’un comparateur d’assurance en ligne qui trie la concurrence pour vous permettre de mettre la main sur le devis d’assurance auto résilié la moins chère.
Il est également possible, dans l’optique de réduire vos coûts d’assurance, d’opter pour une assurance auto temporaire en attendant de trouver un nouveau contrat.
Solution suite à plusieurs refus:
Lorsque les refus de la part des assureurs se multiplient, il est recommandé de se diriger vers le Bureau Central de Tarification (BCT) qui trace comme mission de contraindre la compagnie que vous avez sélectionné de vous accorder une couverture au prix qu’il prend soin de déterminer.
Résilié suite au non-paiement :
En cas de non paiement de vos cotisations, votre assureur a tout à fait le droit de rompre son engagement en résiliant son contrat avant même l’échéance du contrat. Dès que la résiliation est prononcée, le conducteur trouve de la peine à retrouver un nouveau surtout à un prix décent vu qu’il est considéré par tout assureur potentiel comme étant un profil à risque.
En effet, lorsque celui-ci manque de payer ses cotisations après 10 jours de l’échéance du contrat, il est prédisposé à recevoir une mise en demeure en lettre recommandée l’invitant à régulariser sa situation avant 30 jours. A l’expiration de ce délai, l’assureur procède à la suspension des garanties puis à la résiliation du contrat pour non paiement 10 jours après. Bien que le contrat soit annulé, rien ne dispense le conducteur de régler sa dette.
Avec une étiquette de mauvais payeur, la recherche d’un nouveau contrat devient peu évidente. De ce fait, il est préférable de recourir à un comparateur d’assurance en ligne qui a comme principe de concurrencer des centaines d’offre pour vous présenter la mieux adaptée en terme de tarif et de formules.
Excès de sinistres :
Il est courant de se voir son contrat d’assurance auto résilié à la l’échéance du contrat pour cause d’une fréquence de sinistres importance tel que des accidents responsables ou encore des comportements de conduite irresponsable donnant lieu à des infractions au Code routier à savoir une alcoolémie au volant ou encore l’usage de stupéfiants. Cette situation induit généralement à l’envoie d’une lettre de résiliation par l’assureur chose qui signifie que le contrat en question sera mis à terme dans un délai d’un mois qui suit.
Etre responsable d’un bon nombre d’accident est une raison suffisante pour les assureurs pour vous coller une majoration considérable sur votre prime d’assurance.
Résiliation pour falsification des déclarations :
Falsifier une déclaration est considéré comme étant un comportement frauduleux pouvant amener l’assureur à procéder à la résiliation de votre assurance auto hors échéance.
Cette situation survient principalement suite à des réponses incorrectes renseignées à un assureur à la signature du contrat ou encore suite à une omission se rapportant aux déclarations d’un changement de situation ayant une incidence sur l’aggravation du risque encouru par l’assuré. Il est impératif de déclarer tous les sinistres lié aux garanties du contrat, car l’omission de déclarer ne serait ce qu’un seul sinistre peut renvoyer pour l’assureur à une tentative de fraude. Pareil pour les sinistres tels qu’une infraction au code de la route ou retrait de permis de conduire, il est obligatoire d’en informer votre assureur et de ne surtout pas essayer de les dissimuler. Si vous vous retrouvez dans ce genre de situation, il est temps d’adopter un comportement différent avant de commencer votre recherche d’un nouvel engagement assurance auto.
Résiliation suite à une évolution de risque :
On appelle aggravation du risque tout changement de situation impactant le risque constaté tel qu’un déménagement ou encore changement de situation professionnelle. Dans ce cas, l’assuré court le risque de se voir son contrat d’assurance auto résilié par sa compagnie d’assurance qui l’informe avant 10 jours de la date effective de la résiliation par lettre recommandée avec accusé de réception.
Assurance obligatoire : Ne surtout pas rouler sans assurance :
Tout conducteur se trouvant en difficulté de trouver une assurance auto est amené à dépasser ces obstacles pour couvrir son véhicule vu l’obligation d’en disposer pour pouvoir rouler sur la voie publique. En effet l’assurance auto est obligatoire et reste nécessaire pour tout véhicule à moteur. La loi sanctionne tout conducteur utilisant son véhicule sans disposer d’assurance et lui impose de payer une amende pouvant atteindre 3750€ sans mentionner des peines complémentaires.

A propos de suroto.org

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*